• Roi de Trèfle ♔♣︎

Cas par cas ou la décadence infernale

Mis à jour : avr. 24

Depuis la sortie manquée ou la fin avortée de la plandémie, les médias alertent sans relâche sur le nombre de “cas”. Sous-entendu : des “cas” décelés positifs au contestable “covidotest”. Des sous-entendus, on enlève le trait d'union et l'on trouve l'argent des puissants. Quand les mots ou expressions ont un sens caché, leurs tiroirs ont un double-fond. Des preuves ? En voici, en voilà... 


Au vu de tous ces “cas” à la pelle,

Qui plus exactement s'amoncellent à l'appel

Tels des cas dits que l'on pousse,

Des cas faits sur commande, servis sur un plateau... télé,

Qui osera encore demander un déca

Quand des cafés ouvriront ?

Qui sait les cas tombent… dans le panneau !

Estampillés “positifs”, des cas m'isolent... de f@rce

Peuvent dire ceux qui sont ainsi catalogués.

Ces cas-là, mités, 

Mais tous les cas le sont,

Tous les cas secouent,

Vont laisser des traces.

Qui toussent ou pas,

Tous seront touchés

Par cette emprise cas-balistique

Des cas denses... à la queue-leu-leu

Pour signer un test à ment.

Mais qui aime des tests ?

Des cas dansent... cette sarabande effrénée

Forçant les sondeurs de l'aéronasale

À des cadences infernales,

Oui, décadence.

Ainsi, jusqu'à l'en-saignement,

Les cas décollent !


Vous me direz : “Quel cas, ta strophe !”

Mais… quid de ces cas, c'est la voie

Couverte par tant de cacophonie,

Oui, quid des cas pas cités de l'immunité naturelle ?


♔♣︎ sept. 2020


Il y a test et test. Comme il y a cas et cas.
Image d'Anatoly777 (Pixabay)

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

les Jeux de Mots en Croisade

de Roi de Trèfle

L'art est création continue

Site conjugué à l'imparfait du subjectif

Jeux de mots croisés & décroisés

Verbicruciste à "seize heures",
poète à toute heure !

 

Du signe astrologique de la balance, je pèse mes mots.

© 2014-2021 Roi de Trèfle  ♔♣ 

Site supporté par Wix.com

  • Facebook Classic

voir ma page

Dernière mise à jour : après-demain.

Optimisé pour Chrome, adapté plus ou moins à Safari, accordé pour l'Opéra.

La version nomade est volontairement édulcorée, pour plus de lisibilité.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now