• Roi de Trèfle ♔♣︎

En mode esprits

Que d'yeux soient loués !

Que notre paire d'yeux soit louée

Qui nous permet de voir.

Horus n'en avait qu'un.

Tel un cyclopéen,

Ou à l'image de Caïn

Enclin deuil ?


Voyant lumineux

Quand le voyant est ouvert,

Quand il est lumineux,

Il est dit clairvoyant.

Il voit entre les lignes

De la destinée,

Sur les lignes

Du lendemain.

Et s'il lit dans le marc,

L'esprit devin

À la tâche,

Il peut avoir l'auréole.

Ses invocations sont

Des plus purs desseins,

À en devenir divins.

Spirituel, il a de l'esprit, le sel.

La science occulte !


Verre devin

Si la boule de cristal est de verre,

C'est un verre devin

Où l'avenir se lie.


Dieu est Un, tout s'éclaire

Dieu est Un.

Dieu est Lumière.

Dieu est Un, le monde s'éclaire.

Dieu est Un, la Lumière,

Créant aussi notre part d'ombre.

Et s'il éteint celle-ci,

Il reste l'étincelle, là.


Sur un proverbe

“Mieux vaut avoir affaire au bon dieu qu'à ses saints” dit-on.

Dans le même esprit, il est plus sain “d'être aux anges” qu'être odieux.


Les voix divines

La musique céleste a un air mêle aux dieux,

Et mêle aux mânes

Les mêle aux dits,

Suivant les voix du Seigneur.


Oh ! comme en semant, semant

Au commencement, l’Homme a tracé ses sillons.

Comme on sème on récolte :

C’est le fameux comme en semant.

Puis, du jardin d'Eden, il a fait cesser sillons,

Ne portant plus à la Lumière attention.

N'éclairant plus ses champs d'elle

Il laissa Luce y faire

Un semblant de lux.


L'âme de fond

Dans le vaisseau fantôme,

L'âme hante,

Et se lamente

À l'eau amère

De sa mort lente.

Dans le vaisseau fantôme,

L'âme erre, vague

En traînant son vague à lame.


Le son de vie

Du verbe créateur,

Ce fut là le son.

Les mots étaient dits eux

Sans impair

À ses fils assesseurs.

Ainsi l'Esprit

Prit corps

Afin qu'encore

On le prie.


Un ange vint, parmi les serviteurs zélés

Pourquoi le bébé sourit-il aux anges ?

Parce qu'il le voit danser, l'ange,

L'air radieux.

Il a reçu le souffle divin,

Un vent d'ange.

Ils ne font plus qu'un,

Se mélangent

Avec un gazouillis de mésange.

Comme c'est bien, être ange !


Au pays défait

Si bien des jardins ont leurs nains,

Les serres ont leurs fées.

En effet...

Qui n'a jamais entendu chuchoter,

Sinon parler, des fées de serres ?

Tel est pris...

L'esprit pris,

C'est l'esprit occupé, épris.

Si une idée obsédante l'a surpris,

Il en est possédé. Mépris !

Alors l'homme d'esprit prie

Et ce n'est qu'à ce prix

Que l'on dira : bien lui en prit.


Toussaint... plement

Vous pensez que la fleur des cimetières est le chrysanthème ? Mais l'œillet eut tout aussi bien sa place. En effet, n'est-il pas doctement dit que, selon Caïn : l'œillet dans la tombe ?


Des liens ça crée

Quand les esprits de la forêt jouent du hautbois,

Et les paons de la flûte,

Les fées sont à la baguette

Et les druides au gui, tard.

Alors, se transformant par le charme en chanteurs,

Tous les êtres de la forêt dansent !


Au freux d'emploi

Sorcière sans balai cherche aspirant.


Art en sorts

Quand une pluie de poissons ou de têtards, sur le sol, s'abat, quel effet en sort celle qui fait la magie sienne ? Un mystère se crée mais gageons qu'elle en remporterait un trop fée.


Question existe-en-ciel

Pourquoi la résurrection ne pourrait se faire qu’au soleil levant ?

Parce que c'est là où se lève le corps, c’est l’est.


Sur un dicton

“Ce que femme veut, Dieu le veut.”

Si elle le veut... Ciel le veut ?

Ciel le dit !


Sauf conduit, laissez passer

Pourquoi la légende fait-elle passer le Père Noël par les toits ?

Parce que s'il veut distribuer son précieux chargement, il lui faut bien l'acheminer.


Aphorismes en bref

Les lois de Dame Nature s'appuient sur des fées réelles.

Le pont entre la spiritualité et la science, c'est la science au culte.

Les fidèles, aux cieux, la prière amène.

Quand on entend le tocsin, on peut penser que sonneur est venu.

Le propre du mourant prévoyant, c'est d'avoir fait son testament en toute lègue alitée.

Quand la planète, élément terre, se réveille, ce peut être dément ciel !

Vent d’anges : ce souffle divin donne l’heure d’aller aux lies.

Comme je sais ma muse être ange, jeu m'amuse.

Les anges déchus se montrent toujours odieux.

Peut-être s'est-il trompé de corps, celui qui naît pas bien dans sa peau.

L'esprit souhaitant se réincarner avance qu'il veut revenir en corps.

A l'air radieux celui qui a la foi.

Tu râles et vitupères ? À quoi bon ! À l'approche de la mort, à petit feu la vie tu perds.

À ce que l'on croit, c'est parce que Marie était immaculée qu'elle fut mise en sainte.

Ce qui est terre à terre, on peut “l'éviter”... en s'élevant !


C'est ça l'comble !

Le comble des êtres de lumière, c'est d'exister en nombre.

Le comble d'un spirite est de pratiquer la science au culte.

Le comble du curé est d'accepter un service à thé.


Une seule lettre vous manque...

L'aréole est au sein ce que l'auréole est au saint.


Définition

Cartomancie : quand lame du tarot en appelle aux esprits.


Paradoxe

D'un décès on peut recevoir l'avis.


♔♣︎







11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

les Jeux de Mots en Croisade

de Roi de Trèfle

L'art est création continue

Site conjugué à l'imparfait du subjectif

Jeux de mots croisés & décroisés

Verbicruciste à "seize heures",
poète à toute heure !

 

Du signe astrologique de la balance, je pèse mes mots.

© 2014-2021 Roi de Trèfle  ♔♣ 

Site supporté par Wix.com

  • Facebook Classic

voir ma page

Dernière mise à jour : après-demain.

Optimisé pour Chrome, adapté plus ou moins à Safari, accordé pour l'Opéra.

La version nomade est volontairement édulcorée, pour plus de lisibilité.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now